Douleurs de la voûte plantaire

Pied douloureux : Traitement des douleurs de la voûte plantaire

L’une des blessures les plus courantes chez le coureur siège à la jonction du talon et de la voûte plantaire : on la nomme « fasciite plantaire » ou « aponévrosite plantaire ».

Chez le coureur à pied, la douleur du talon la plus fréquente est due à l’inflammation de l’aponévrose plantaire provoquée par des tractions importantes et répétées à chaque impact et propulsion du pied. L’inflammation de l’aponévrose plantaire débute par une douleur vague, intermittente localisée au talon qui peut devenir aiguë et persistante. Le mal est plus marqué le matin au moment des premiers pas mais aussi au début du footing puis diminue au cours de l’activité.

Facteurs favorisant ce type de lésion :

  • Pronation exagérée.
  • Chaussures inappropriées.
  • Course sur l’avant-pied et en descente.
  • Surmenage kilométrique.
  • Usure des tissus corporels.

TRAITEMENT MEDICAL

Il faut identifier rapidement l’origine et stopper le geste douloureux.

REPOS : Il est indispensable mais non suffisant.

GLACE : Appliquer de la glace sur le talon douloureux pendant 20 minutes de façon bi-quotidienne.
Le froid limite la douleur, le gonflement, l’hématome et l’inflammation.

BANDAGES : Un bandage de type strapping placé de manière à maintenir la voûte plantaire servira à limiter la tension de l’aponévrose plantaire.

ORTHESES PLANTAIRES : Elles serviront à contenir et soulager le pied.
Elles sont quasiment indispensables et préviennent des récidives.

CHAUSSURES : La chaussure est souvent le facteur déclenchant de l’aponévrosite.
Il est donc important de choisir correctement sa chaussure.