Fracture de fatigue

Fracture de fatigue du pied : Symptômes et Traitement

La course à pied est le principal pourvoyeur de fractures de fatigue du pied dont les localisations les plus courantes concernent les métatarsiens et le calcanéum (os du talon).

Les fractures de fatigue, conséquence d’une hyperactivité ou d’un surmenage, apparaissent sur un os sain. Elles résultent de l’accumulation des chocs plantaires.

Le tableau classique de la fracture de fatigue se traduit par la survenue, à la suite d’un des facteurs déclenchants, d’une gêne progressive soulagée par le repos mais aggravée par la poursuite de l’activité. Localement, l’os est très sensible au toucher : on parle de point exquis tellement la zone est bien délimitée. La douleur est de type mécanique diminuant à l’arrêt de l’effort et disparaissant totalement au repos. Une fois diagnostiqué, le patient est contraint à une période de « repos » suffisante permettant à l’os de se consolider.

TRAITEMENT MEDICAL
La base du traitement est comme toujours l’arrêt de l’activité à l’origine de la lésion.

GLACE :

  • Appliquer de la glace bi quotidiennement pour soulager la douleur.
  • Le traitement dépendra de la localisation de l’atteinte (base ou tête métatarsienne…).
  • La radiographie n’a d’intérêt qu’a partir de la 3ème semaine pour diagnostiquer la fracture de fatigue.

ORTHESES PLANTAIRES :

  • Elles serviront à décharger la zone lésée et permettre la consolidation.