Névrome de Morton

Causes, symptômes et traitement du Névrome de Morton

Touchant coureur comme marcheur, le névrome de Morton est facilement identifiable à la douleur fulgurante comparable à une décharge électrique située généralement à la base du 3ème et du 4ème orteil.

La victime d’un névrome plantaire ressent une sensation de brûlure intérieure entre les têtes métatarsiennes à la jonction des orteils et irradiant parfois ces derniers. Il s’agit habituellement d’un point situé entre la troisième et la quatrième tête métatarsienne, mais exceptionnellement le mal peut se localiser entre les autres doigts de pied. Le syndrôme de Morton correspond à une compression d’un nerf plantaire entre les têtes métatarsiennes et est à l’origine de la formation d’un névrome (tumeur bénigne). Certains patients décrivent la douleur comme un coup de couteau ou une décharge électrique.
D’autres la comparent à une sensation de brûlure s’étendant aux 3ème et 4ème orteils. Le patient ajoute souvent qu’il a dû s’arrêter, se déchausser et se masser le pied.

TRAITEMENT MEDICAL

GLACE : Il faut appliquer de la glace bi-quotidiennement sur la zone douloureuse pour soulager l’inflammation.

ORTHESES PLANTAIRES : Elles vont diminuer les contraintes sur l’avant-pied et corriger le trouble statique. Elles interviennent en 1ère intention.

INFILTRATIONS : Elles peuvent soulager durablement la douleur mais restent douloureuses. Elles interviennent en 2ème intention.

CHIRURGIE : Elle consiste en l’exérèse du névrome plantaire. La reprise de l’appui sur l’avant-pied se fait dans les 8 jours. Quelques semaines plus tard la course est de nouveau possible.