Ampoules ou phlyctènes

Soigner une ampoule au pied ou phlyctène

La phlyctène est le résultat d’une brûlure.

L’échauffement est consécutif à des frottements importants et répétés du pied contre la chaussure. L'apparition d’ampoule au pied, ou phlyctène, est souvent due au port de chaussures trop étroites, trop courtes, présentant des saillies ou des coutures ou après des épreuves sportives de marche ou de course particulièrement longues.

Si l’ampoule est fermée, il faut ponctionner le liquide, laver l’intérieur de l’ampoule avec de l’éosine aqueuse puis reponctionner, appliquer du tulle gras ( 2 ou 3 jours ) puis un pansement protecteur.
Si l’ampoule est ouverte, conserver au maxi la peau décollée, nettoyer avec de l’éosine aqueuse puis tulle gras ( 2 – 3 jours ) et pansement protecteur.

La prévention reste la meilleure attitude :

  • Choisir de bonnes chaussures avec une pointure de plus que sa taille.
  • Des chaussettes et chaussures sans coutures internes agressives.
  • Pour les sports d’endurance, se tanner la peau ( une dizaine de jours avant la compétition ) avec une solution aqueuse de formol à 5%.
  • Au moment de l’épreuve, appliquer sur les zones exposées de l’acide picrique à 1% avec de la vaseline ou crème anti – frottements.

Il faut absolument éviter d’utiliser des pansements à titre préventif car ils ramollissent la peau mais également des bains de pieds prolongés.

Une plaie susceptible de s’infecter peut compliquer une phlyctène négligée.
Chez les diabétiques, elle peut se transformer en mal perforant.